Le dimodoux, le petit mot doux du dimanche 1er avril...

Les sols sont lisses, propres, sans une herbe.
La campagne se découpe en gigantesques carrés.
Un pommier, perdu au milieu des champs, habille pour
la centième fois son squelette d’un feuillage vert tendre.
Les enfants découvrent émerveillés les jeunes animaux nés à la ferme.
Un mulot s’enhardit et sort de sa cachette.
Une vache rumine paisiblement.
C’est le printemps et la campagne toute entière renaît.

Alain Baraton

ECB52A3D-6877-4B09-A560-02A51B0AA064

SOLEIL À VOUS