Le dimodoux, le petit mot doux du dimanche 2 septembre...

Que ne te dois-je point ?
O mère tant chérie,
Tu me donnas le jour,
Me nourris de ton lait
Et je ne dois la vie
Qu’à ton prudent amour.

Victor Hugo

1A86AA6F-4B52-4160-887F-6022E091F4AE

SOLEIL À VOUS